La dictature du "vivre ensemble"

Nombre de vues:

Alors que l’ensemble des partis de pouvoir au niveau européen préparent une vaste vague migratoire d’origine étrangère, la dictature du vivre ensemble s’intensifie sur les masses.

Un exemple de propagande. La France est un pays gaulois ne leur en déplaise.
Un exemple de propagande. La France est un pays gaulois ne leur en déplaise.

Notre président a clairement défini le cap idéologique pour 2016 en nous matraquant sur le « vivre ensemble ». C’est le nouveau mot d’ordre du nouvel ordre mondial pour nous faire accepter qu’une vaste population ayant des codes étrangers à notre culture, soient accueillis à bras ouverts. C’est un beau concept humaniste dans la droite ligne des droits de l’homme, destinés à faire pleurer dans nos chaumières. C’est vrai que c’est beau dans l’absolu et dans le monde des bisounours le vivre ensemble mais voilà ça ne marche pas!

Comment vivre avec des communautés qui n’ont pas le même respect que nous pour la femme qu’ils veulent laisser en dehors de la vie publique et sous contrôle de l’homme; comment vivre ensemble avec des communautés qui ont la polygamie pour habitude ce qui heurterait chez nous fortement nos consciences; comment vivre ensemble avec des individus qui ont la haine de ce que représente la France colonialiste et n’ont qu’une seule envie faire le djihad? Comment vivre ensemble avec des communautés qui n’ont aucune envie de s’intégrer à notre mode de vie en résumé? Je ne veux pas dire que notre mode de vie est parfait mais enfin c’est le nôtre. Nos ancêtres (les gaulois hein?) et les générations qui ont suivies ont formaté culturellement notre pays pour en faire un, si ce n’est le meilleur, des pays où il faisait le mieux vivre au monde.
Nous avons certes la chance de vivre dans un cadre géographique extraordinaire et de faire partie des pays technologiquement avancés ce qui nous a permis de dominer notre destin avant que celui-ci ne nous rattrape…

Mais le pire dans tout ça est que nous avions le bon modèle de société capable d’accueillir nos immigrés avec l’assimilation. Un modèle qui demandait aux nouveaux arrivants de se conformer aux us et coutumes du pays d’accueil sans pour autant se renier bien entendu. C’est ainsi que nous avions des arabes, des africains, français! Ils parlaient français et se conformaient aux codes culturels de notre pays. Ces immigrés étaient parfaitement intégrés et ne posaient pas problèmes.
Mais voilà l’élite voyant que cela marchait trop bien a décidé de casser ce modèle pour copier l’anglo-saxon qui, lui, ajoute les communautés les unes aux autres sans aucune intégration dans le pays. Certes elles sont libres de faire ce qu’elles veulent dans leur quartier mais il n’y a quasi aucun contact avec les autochtones donc aucune intégration sociétale. Il suffit de compter le nombre de noirs et d’arabes dans le gouvernement britannique pour constater le néant.

Avec la vague migratoire musulmane et africaine en préparation c’est à une arrivée massive culturellement différente de la nôtre qui viendra bousculer nos codes civilisationnels. Exactement ce qui est en train de se passer en Allemagne où les heurts vont se multiplier entre les autochtones et les immigrés et où les politiques vont continuer de faire l’hypocrite pour ne pas mettre un terme à cette politique du grand remplacement.

Angela Merkel en tant que juive voue une haine farouche à son pays et son peuple comme d’ailleurs nos juifs chez nous. C’est exactement le même problème. L’élite poursuit des buts de destruction civilisationnelle et culturelle de nos modèles occidentaux pour nous imposer le leur, le satanique, le dépravé, qui ne pourra qu’entrainer à la longue l’esclavagisme consenti dans le meilleur des cas, ou la révolte civile. Dans tous les cas le chaos régnera dans nos sociétés c’est le but.

Nous ne pouvons pas vivre ensemble avec des communautés qui ne partagent ni nos valeurs, ni nos codes culturels. On peut faire semblant bien sûr mais à la longue les différences sont insupportables et deviennent des vecteurs de désintégration sociétal. Surtout lorsque l’immigration devient massive et a vocation à devenir majoritaire dans le pays d’origine. Alors il faut dire stop avant qu’il ne soit trop tard et que la haine vienne tuer dans l’œuf le « vivre ensemble » cher à nos politiques. Il faut rappeler l’idée que l’on vivait très bien ensemble avant que Bilderberg&co décide de leur stratégie. L’excès en tout est l’ennemi du bien voilà un bon dicton populaire à méditer.

8 pensées sur “La dictature du "vivre ensemble"

  • 06/01/2016 à 22:55
    Permalink

    Très juste sur le fond comme sur la forme…Un véritable plaisir à lire…
    La juiverie internationale n’a déjà fait que trop de dégâts et c’est loin d’être terminé avec les vagues prochaines qui s’annoncent…De plus, si l’on en croit certaines études universitaires, les migrants deviendront majoritaires en une seule génération…Article à lire absolument en complément du tien…
    Bravo pour cette bouffée d’air et de vérité…
    https://blancheurope.wordpress.com/2016/01/04/lallemagne-majoritairement-non-blanche-en-une-generation/

    Répondre
    • 07/01/2016 à 07:13
      Permalink

      On pointe partout du doigt l’immigration et c’est sûr qu’à présent, elle est devenue une véritable menace mais comme tu le dis en dénonçant la juiverie, personne ne prend le problème à la source. C’est comme si on voulait guérir quelqu’un du rhume en le laissant dans les courants d’air. Or il faut d’abord supprimer les courants d’air avant de s’attaquer au rhume. C’est pareil avec l’immigration. Mais quel officiel aura le courage de dénoncer l’origine de l’immigration et de dire « ça suffit » ? Car la juiverie a pris une importance telle qu’immédiatement les grosses banques internationales juives mettraient le pays en faillite totale.

      Répondre
  • 07/01/2016 à 06:59
    Permalink

    Nous vivrons ensemble jusqu’à ce qu’ils soient suffisamment nombreux pour décider que nous ne pouvons plus vivre à côté d’eux. Alors la bataille pour la possession du territoire commencera et viendra notre soumission ou notre éradication car s’il ne se lève pas un homme providentiel pour les rassembler, les français, soigneusement désarmés et enjuivés à leur insu jusqu’aux yeux, se coucheront sans combattre.

    Répondre
  • 07/01/2016 à 10:54
    Permalink

    Bien. Mais le responsable n’est-il pas celui qui oblige les immigrés à émigrés ?
    Enfin « la juiverie a pris une importance telle qu’immédiatement les grosses banques internationales juives mettraient le pays en faillite totale » : Certes, si nous restons enfermés dans leur système de référence où les choses n’ont de valeur que celle qu’ils leur donnent. Et si nous changeons ce système de référence en établissant le notre ?

    Répondre
  • 07/01/2016 à 15:18
    Permalink

    Salut LMJ, si je peux me permettre, quelques remarques :

    Le « cap idéologique pour 2016 » est le cap idéologique depuis 40 ans au bas mot. Il est seulement progressivement devenu officiel durant ce temps jusqu’à être totalement officiel aujourd’hui.

    « C’est le nouveau mot d’ordre du nouvel ordre mondial pour nous faire accepter qu’une vaste population ayant des codes étrangers à notre culture, soient accueillis à bras ouverts. »

    Il est vrai qu’on souhaite « nous faire accepter des codes étrangers à notre culture » mais il est à noter que ceci n’est qu’une incidence, un effet impérieux. Le facteur décisif et qui est la cause de cette incidence inévitable est le mélange racial. Le mélange racial, c’est cela qu’on nous impose, et le but de cette imposition est de dissoudre la race blanche. Ce n’est pas une vue de l’esprit : les juifs l’écrivent noir sur blanc (sans mauvais jeu de mots) !

    « C’est vrai que c’est beau dans l’absolu et dans le monde des bisounours le vivre ensemble mais voilà ça ne marche pas! »

    C’est exactement ça : c’est beau dans l’absolu (dans une conceptualisation abstraite, imaginée parce qu’imaginaire, au mépris, si ce n’est au déni, des faits) et comme tu dis « beau » à condition de considérer ce concept dans un contexte mental de bisounours (tout le monde il est beau tout le monde il est gentil…) puisque dès lors qu’on s’en tient au factuel, ce n’est plus beau du tout c’est même horrible.

    En revanche, ce n’est pas que « ça ne marche pas » : Ce n’est pas fait pour marcher, fonctionner.
    Le « vivre ensemble », techniquement, est de la pure novlangue !
    En soi cela ne veut rien dire, un verbe et un adjectif qualificatif auquel ils ajoutent un article, comme si c’était un nom commun. Techniquement d’un point de vue linguistique : c’est de la merde !

    Le « vivre ensemble » n’a pas vocation à fonctionner, il ne sert pas à ça. Il sert, comme le reste de la novlangue, à dénaturer la réalité, diluer l’objectivité dans du subjectivisme soigneusement orienté.
    Le but de cette formule « le vivre ensemble » est de jeter l’effroi sur les contestataires aux yeux du grand public : Si tu n’adhères pas à « le vivre ensemble » alors cela signifie, sinon prouve (aux yeux d’un gros gauchiste par exemple), que tu es alors pour « le pas vivre ensemble », donc tu es méchant, facho (au sens de la fallacieuse définition gauchiste du fascisme), tu n’es pas Charlie, etc.

    Le « vivre ensemble » a pour vocation d’aliéner, ce n’est pas un concept durable, il ne sert qu’à aliéner juste le temps qu’il faut pour qu’une masse critique de « migrants » s’additionnent dans les pays européens, les pays les plus enjuivés d’abord (distribution massive d’allocs et subventions…). Lorsque ce sera le cas : « vivre ensemble » ou pas il faudra composer avec eux, il sera trop tard ! D’autant que les juifs se magnent de filer au max de « migrants » des papiers, ils sont la garantie d’une manne électorale qui fera comme les immigrés qui ont débarqués depuis plus de 40 ans : ils voteront allocation et subvention, ils voteront juifs (umps ou équivalent).

    « C’est ainsi que nous avions des arabes, des africains, français! Ils parlaient français et se conformaient aux codes culturels de notre pays. Ces immigrés étaient parfaitement intégrés et ne posaient pas problèmes. »

    Ceux-là l’ami n’étaient que le Cheval de Troie. Parfaitement intégrés ? Cela reste à démontrer.
    Il faut considérer la proportion car c’est parlant.
    Lorsqu’ils étaient une toute petite proportion, on ne les entendait pas. La proportion a augmentée, le « pas » est devenu « pas trop ».
    Leur nombre s’est accru exponentiellement, on les a de plus en plus entendu, de plus en plus de mosquées ont vu le jour, jusqu’à des milliers aujourd’hui. (en somme, l’exact contraire d’une intégration, et même encore plus contraire à l’idée d’assimilation…)

    Comment peut-on penser que les immigrés de la 1ère génération, voir 2ème, étaient « parfaitement intégré » lorsqu’on observe leurs progénitures qui chient sur tout ce qui rappel de près ou de loin la France ou le christianisme (puisque celui-ci renvoi, en France, à… la France !) ?
    Ok, y’a des exceptions, y’en a de bien intégrés, je ne dis pas le contraire. Mais globalement dire qu’ils étaient parfaitement intégrés me paraît assez peu réaliste à l’aune des faits observables. L’idée devient complètement farfelue quand on tient compte de ce que cette « parfaite assimilation » est devenue.

    « Il faut rappeler l’idée que l’on vivait très bien ensemble avant que Bilderberg&co décide de leur stratégie. »

    Bilderberg a été fondé en 1954…
    Le plan Coudenhove-Kalergi, qui détail un plan de génocide des blancs européens par invasion migratoire massive date, quant à lui, de 1922 ! L’UE est un calque de ce plan ! (Avec la connaissance de ce seul plan, on comprend de quoi Hitler voulait protéger la race blanche et que ça démarche était donc parfaitement défensive… Ce qui réhabilite également un Pétain, par exemple…)
    Les protocoles des taches de fion, et tout y était déjà dans le moindre détail, date de peu avant 1900, pour ce qu’on en sait !

    Bilderberg n’a décidé d’aucune stratégie, ce n’est qu’une officine discrète permettant d’appliquer une stratégie supranationale élaborée des décennies en amont, en réunissant les éléments nationaux les plus compatibles ci et là choisis pour ce faire. 1954 c’est 9 ans après la fin de la ww2.

    En somme, Bilderberg n’est qu’une officine qui règle des « détails » : le gros a été fait entre 1913 (privatisation de la FED suivi de la 1ère guerre mondiale, révolution bolchévique en 1917, déclaration Balfour en 1917, grippe « espagnole » en 1918, l’horrible Traité de Versailles en 1919, Plan Kalergi en 1922, krach et grande dépression de 1929, Hitler arrive au pouvoir en 1933, déclaration de guerre juive contre l’Allemagne en 1933, début de la ww2 en 39 malgré les nombreux appels à la raison de Hitler) et 1945 destruction totale de l’Allemagne, la destruction des allemands, elle, allait perdurer quelque temps encore.

    À la vue de ce petit panorama, il est presque impossible d’être de bonne volonté et ne pas s’apercevoir à quel point la version officielle de la ww2 représente le plus total des enjeux ! Cette version officielle est un socle fondamental, si la version officielle de la ww2 tombe : tout ce qui est basé dessus, donc tout, tombera aussitôt avec elle ! Parce que le pouvoir démesuré et la position prédominante des juifs repose uniquement sur ce socle !

    C’est tout le système argent/dette qui repose sur cette version officielle, ainsi que la main mise de la FED (aux mains de 8 grandes banques) sur la haute finance par le biais de l’intrication artificielle du dollar et du pétrole.

    Sur quoi le système s’acharne t-il le plus si ce n’est sur ceux qui remettent en cause les mythes officiels de la ww2, et les prétendus méchants racistes parce qu’ils dénoncent le génocide des blancs par la subversion juive qui impose le métissage. À votre avis, pourquoi ?

    J’espère que ces quelques remarques seront bienvenues.
    Je suis d’accord avec tout ce que je n’ai pas cité, donc les 4/5 du billet.
    A+ ;)

    Répondre
  • 13/01/2016 à 12:32
    Permalink

    Petite vidéo sur le vivre ensemble dans la diversité

    Répondre
    • 13/01/2016 à 12:45
      Permalink

      c’est grave ! … mais surtout très clair sur ce qui nous attend en restant dans LEUR système.

      Répondre

Exprimez-vous!...a vos risques et périls