La réhabilitation d’Hitler enfin révélée!

 

Nombre de vues:

L’histoire de la seconde guerre mondiale telle qu’elle a été vécue réellement en Europe et dans le monde, débarrassée du filtre juif, est enfin accessible à tous et en français.

Un grand leader pour son peuple.
Un grand leader pour son peuple.

La seconde guerre mondiale aura été la matrice décisive pour expliquer le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. Un monde dominé par la judéo-maçonnerie, les banksters, les politiciens corrompus et haineux de leur peuple contrairement à Hitler qui avait en lui l’exaltation de la grandeur pour son peuple. Ce fût un despote éclairé comme on dirait aujourd’hui, autrement dit un chef qui a pris en mains le destin de son peuple pour le mener vers le bonheur en le réconciliant avec lui-même. Le national-socialisme fût le régime qui mis fin au chômage en pratiquant ce que Marine Le Pen dirait aujourd’hui: la préférence nationale. Il a mis dehors les juifs qui, comme en France aujourd’hui, se raillaient de la grave crise allemande suite à l’injuste traité de Versailles en multipliant les fêtes obscènes dans Berlin, en popularisant leur art

Tout est bon pour détruire visuellement le génie français
Tout est bon pour détruire visuellement le génie français

satanique dit « moderne » sentant bon la pédophilie et la perversion sexuelle comme c’est le cas en France aujourd’hui avec notamment « l’œuvre d’art » scandaleuse exposée au palais de Versailles. Car salir l’histoire des peuples chrétiens est dans leurs gènes.
Les juifs diront que c’est le mal mais que dire de Staline? Voilà un vrai dictateur qui, sous la coupe des juifs soviétiques, mais à mal son peuple, le dépouilla de toute possibilité d’exister, le mènera à la famine et au cannibalisme, déportera des millions de gens dans des goulags…Voilà ce qu’est un vrai dictateur haineux de son peuple, voilà la bête immonde que l’on devrait dénoncer fortement aujourd’hui! Mais non le communisme a toujours pignon sur rue et se pavane de faire obstacle au nationalisme ce qui est son rôle finalement. Les juifs new-yorkais ont finance Staline et les juifs communistes pour détruire la Russie historique et pour envahir l’Europe, ce à quoi Hitler s’est opposé. D’abord pour sauver ses compatriotes allemands maltraités puis pour sauver l’Europe de l’invasion rouge. On aurait pu parler allemand en 1945, mais pire encore on aurait pu parler soviétique…

Hitler a constamment était entrainé dans la guerre car toutes ces demandes de paix étaient rejetées. L’histoire vous commencez à la comprendre comme moi c’était Hitler contre la juiverie internationale. La juiverie qui finançait le communisme à l’est et le capitalisme à l’ouest, les deux mâchoires d’un même étau, d’une même matrice, avec comme objectif la destruction de l’Europe chrétienne et blanche. C’est pour cela que par la suite l’immigration massive fût instauré pour que plus jamais un peuple puisse se soulever et qu’un dirigeant nationaliste prenne le pouvoir par les urnes. N’est-ce pas ce qui se passe aujourd’hui en France? Nous vivons aujourd’hui sous domination totale de la juiverie comme les allemands l’ont subi dans les années 30. Ils ont eu la chance de voir un grand leader se révéler aurons-nous cette même chance en France? Verrons-nous nous aussi le grand monarque? C’est tout le mal que l’on peut souhaiter à notre peuple.

Voici donc la véritable histoire de la seconde guerre mondiale telle qu’elle a été vécue réellement:

 

NB: Bien sûr je suis français et en tant que tel je suis content de ne pas être allemand (même si les francs…) mais je comprends la philosophie d’Hitler, son idéologie et les moyens qu’il mettra en œuvre pour le réaliser. Je le comprends d’autant mieux que ce qu’ont vécu les allemands dans l’entre-deux guerres nous le vivons nous-mêmes aujourd’hui sous d’autres formes mais tout aussi explicites et contraignantes pour le peuple.

6 pensées sur “La réhabilitation d’Hitler enfin révélée!

  • 15/12/2015 à 23:31
    Permalink

    Votre portrait de Staline n’est pas loin de l’inverse de la réalité, je veux dire en ce qui concerne son rapport aux juifs… Quelques lacunes à combler en histoire ce n’est pas bien grave. Dans l’ensemble votre article est bien, très courageux.

    Répondre
    • 16/12/2015 à 11:15
      Permalink

      Il y a deux périodes, au début il est monté au pouvoir avec les juifs puis après il a appris à les connaître…

      Répondre
  • 22/12/2015 à 00:25
    Permalink

    Réhabiliter Hitler et le national socialisme est certes impératif à l’aune des faits.
    Mais beaucoup plus encore, cette réhabilitation permet de disposer d’une grille de lecture plus précise du problème, et donc de la solution.

    Mais aussi prendre acte que le nationalisme, dans le sens de société homogène ethniquement sous une bannière nationale, est le pire danger pour les cosmopolites et leurs adeptes car plus aucun de leurs agissements n’est invisible dans ce type de société, il n’ont aucune prise, de l’intérieur, pour agir sur ce type de société.
    En prendre acte et chercher pourquoi amène à s’apercevoir que le meilleur moyen de combattre le but et l’agenda du messianisme universaliste talmudique – dont la version synthétique sous forme d’une idéologie = mondialisme universaliste – est le nationalisme.
    C’est ainsi que beaucoup deviennent nationalistes, la clé étant le bobard officiel de la WW2 qui est le socle de la diabolisation de toute forme de… nationalisme. Autrement dit : le nationalisme est le pire danger pour leurs désidératas mortifères de domination universelle..

    C’est bien parce que la réalité historique à propos de la WW2 met ceci indubitablement en évidence, avec les conséquences que cela induit, que sa version officielle est protégée par des lois inconstitutionnelles, illégales, immorales, et intellectuellement on ne peut plus malsaines.

    Ce n’est pas celui qui fait le constat, de la réalité historique, qui réhabilite Hitler et le NS, ce sont les faits ! Celui qui en fait le constat ne peut, quant à lui, que prendre acte de ce constat et en tirer petit à petit les conséquences.

    Il n’y a que lorsqu’on réhabilite Hitler et le NS, dans son esprit, conformément à la vérité historique, que l’on se rend compte que les mythes de la shoah et des méchants nazi sont parfaitement interdépendants : le mythe des méchants nazi accrédite le mythe de la shoah, et le mythe de la shoah accrédite le mythe des méchants nazi, et ça fait un peu plus de 70 ans que la boucle est bouclée et est le socle d’une matrice cognitive qui prospère et opère, sans résistance sérieuse, depuis la fin de la WW2.

    Il est presque impossible d’énumérer tous les bobards, arnaques, idéologies frelatées, faire valoir politique, programmes scolaires aliénants, etc³, qui reposent sur la version officielles de la WW2, tant ils sont nombreux.
    Dont le bobard le plus fondamental d’entre tous : que les acteurs de l’ombre, portant la part majeure de responsabilités, ont été passés officiellement pour des victimes absolues.
    Prétendues victimes qui aujourd’hui dominent le monde après avoir généralisé un système d’esclavage financier sans précédent.

    Se battre pour la race blanche n’est pas du suprématisme racial, c’est résister à un génocide voulu et programmé. Rien n’est plus moral et héroïque que la défense de soi, des siens, lorsqu’on est menacé de disparaître.
    De plus cela permettrait d’expurger les cosmopolites et leurs alliés d’Occident, la libération de l’Europe amènerait une autre conséquence et pas des moindres, le monde serait libéré de la domination dite occidentale : les cosmopolites et leurs alliés, les banques internationales, ne peuvent dominer le monde, maintenir le gaspillage, la pauvreté, l’ultra pollution dû à l’industrialisation capitaliste basée sur une compétition illimitée de productivité et donc de gaspillage tout azimut, le maintien des pays sous-développés en éternel voie de développement, sans contrôler subversivement les pays européens.

    Les masses migrantes, résultant d’ailleurs des actions et politiques menées par les mondialistes, les grandes banques et les multinationales, mais aussi de diverses classes politiques nationales africaines converties à la franc-maçonnerie, en envahissant l’Europe signent le maintien de la misère du continent africain, car en achevant la natalité européenne, ils annihilent la seule chance de délivrance de l’Afrique : que les blancs reprennent le contrôle des nations européennes des mains de la judéo-maçonnerie.

    Une victoire de Hitler dans les années 40 aurait apporté la même conséquence : la libération de l’Europe du serpent judéo-maçon, entraînant la chute du système argent/dette, aurait libéré le monde de cette même emprise car sans le contrôle subversif de l’Europe : la judéo-maçonnerie ne saurait peser sans partage sur le monde.

    Ne sont-ce les juifs et les fm qui sont à l’origine des nombreuses propagandes culpabilisant les peuples blancs d’être la cause de tous les maux des pays en voie de développement ? (pour ne citer que cet exemple…) Ce n’est en rien dû au hasard.

    « Nous révèlerons ouvertement notre identité aux races d’Asie et d’Afrique, je peux déclarer avec assurance que la dernière génération d’enfants blancs est maintenant née.

    Nos commissions de contrôle, dans l’intérêt de la paix (paix pour eux, juifs) et de l’élimination des tensions raciales, interdiront aux blancs de se marier aux blanches. Les femmes blanches doivent cohabiter avec des membres des races sombres, l’homme blanc avec la femme noire. Ainsi la race blanche disparaîtra car le mélange du noir et du blanc signifie la fin de l’homme blanc (dans un 1er temps) et notre plus dangereux ennemi ne sera plus qu’un souvenir.

    Nous nous embarquerons pour 10.000 ans de paix et d’abondance (pour les juifs, conformément au messianisme talmudique), la pax-judaïca et notre race règnera sans aucune concurrence sur le monde, notre intelligence supérieure nous permettra de rester aisément les maîtres d’un monde de peuples obscures. »

    Rabbin Emmanuel Rabinovich (juif), Conseil d’urgence des Rabbins d’Europe à Budapest le 12 janvier 1952.

    « Nous devons nous rendre compte que l’arme la plus puissante de notre parti est la tension raciale. En insufflant dans la conscience des races nègres que pendant des siècles ils ont été opprimés par des blancs, nous pouvons les modeler au programme du parti communiste.

    En Amérique, nous viserons la victoire subtile, en enflammant la minorité noire contre les blancs. Nous essaierons d’installer chez les blancs un complexe de culpabilité pour leur exploitation passée des noires. Nous aiderons les noirs à gravir tous les échelons de la société, dans les professions, dans le sport et le divertissement.
    Avec ce prestige nous favoriserons les mariages inter-raciaux, alors commencera un processus qui livrera l’Amérique à notre cause. »

    Israël Cohen (juif), programme racial pour le 20è siècle, 1912.

    « La clé qui résoudra les problèmes sociaux de notre ère est d’abolir la race blanche ! Le but d’abolir la race blanche est en soi si désirable que certains trouveront difficile de croire qu’il pourrait amener une opposition quelconque (tant les médias de masse juifs auront mis tous les maux du monde sur le dos des blancs) à part celle de suprémacistes blancs engagés. »

    Noel Ignatiev (juif), professeur à Harvard.

    « Femen appelle les françaises à sucer, se faire lécher, lécher, doigter, pomper, niquer, autant d’étrangers qu’elles le peuvent ! »

    Femen, financé par Georges Soros (juif).

    « Le métissage n’est pas un choix, c’est une obligation, nous devons changer, alors nous allons changer. […] Si ce « volontarisme » républicain ne fonctionnait pas, il faudrait alors que la République passe à des mesures plus contraignantes encore. »

    Nicolas Sarkozy (juif)

    « Eliminons le racisme tuons un blanc par jour »
    (Emission « On en rit encore » France 3 2002)

    « Un jour tous les blancs auront des enfants metis et ça en sera fini du racisme »
    (Livre « Mes Lettres d’Insultes » 2002)

    « Comment à l’époque du métissage pouvait-on tolérer la politique des serbes au kosovo? Heureusement Daniel Cohn-Bendit a dit qu’il fallait leur péter la gueule »
    (Emission « Un an de + » Canal + 2000)

    « Je conchie le drapeau français »
    (Livre « Mes Lettres d’Insultes » 2002)

    « Le Béké, le gros blancs, est fini. La survie ne tient que dans le métissage. Et moi, j’observe, avec le sourire, sa déchéance » (France-Soir, Interview du 21/03/2000)

    Dieudonné Mbala Mbala (x5), humoriste, antiraciste et fer de lance de la LICRA ainsi que SOS racisme, avant le « sketch chez Fogiel » de 2003.

    Répondre
  • 11/06/2016 à 23:49
    Permalink

    Pourquoi n’ ai-je pas peur de votre blog d’ enqueteurs/listeurs juifs de votre communaute ? Parce que les allies de ma famille, une grande partie de l’ Armee francaise & ses vrais allies non-juifs (pas celle des juifs pieds-noirs au pouvoir ridicule, ni a celui de Melenchon ni de sarkozy ni du F.N., bien-sur !) et les membres de MON armee secrete me protegent et me renseignent, malgre l’ agression stupide et la profanation sur la tombe d’ Alois Schlicklgruber et de Klara polzl, parents d’ Hitler

    Répondre

Exprimez-vous!...a vos risques et périls