Le deuxième effet du vote Front National: le peuple contre la judéo-maçonnerie.

 

Nombre de lues:

Ce qu’il y a de bien avec le vote Front National c’est qu’en face les masques tombent et nous voyons enfin clairement la face hideuse de la république.

logo-judc3a9o-mac3a7onnique

 

Si jamais vous doutiez de la main mise du pouvoir occulte sur notre pays, si vous croyez que c’est une théorie du complot, le vote FN vient vous prouver exactement le contraire en le mettant en exergue pour vous. Les francs-maçons et les organisations juives appellent dans un même élan fraternel à « faire barrage au front national ». C’est clair non? En cela elles ne font qu’appliquer les directives prises au plus haut niveau c’est-à-dire dans la loge réservée aux juifs qui chapeaute tout ça: le B’naï B’rith. Et oui au cas où vous ne le sauriez pas les juifs aiment à s’exclure de la « masse » et se mettre au-dessus. Vous savez peut-être qu’il existe un parlement JUIF européen qui siège au sein des instances européennes à Bruxelles et qui à vocation à orienter la politique européenne sur des vues juives bien entendu; vous n’êtes pas sans savoir non plus qu’il existe un pays juif qui a vocation à être réservé exclusivement aux juifs et qui applique la Torah comme politique constitutionnelle c’est bien évidemment Israël. Donc pour être clair, très clair, toutes ces associations au service exclusivement du projet global juif qui est la république universelle et un gouvernement mondial avec comme capitale Jérusalem, débarrassée des mosquées et des chrétiens bien entendu, demande au peuple de France de ne pas voter FN! Pourquoi?

  • Le patriotisme. Le patriotisme pour eux n’a plus lieu d’être puisqu’ils envisagent un état mondial uniformisé au sein duquel toutes les cultures, toutes les civilisations auront disparues pour les remplacer par une bouillie de valeurs.
  • Les crèches et par extension la défense du catholicisme pratiquant et traditionnel. A noter que Paris vient de fêter Hanoucca en grande pompe et que cela ne pose pas hidago-ramadan-culturede problèmes à la maire de fêter la fin du ramadan car « cela fait partie de notre culture »! Faudrait quand même rappeler à cette dame qui conchie la France, sa culture et son histoire, que si nous avons été dominés par les sarrasins notamment en Provence, cela n’a duré qu’un siècle, et cela n’a pas été forcément un bienfait pour la France d’alors. De plus faut-il rappeler que Charles Martel est un héros historique français pour avoir repoussé l’invasion Almohade musulmane à Poitiers, menée déjà par des conseiller juifs voulant détruire l’Europe chrétienne dont la France est considérée comme étant la fille aînée. On comprend mieux leur acharnement à vouloir nous détruire.
  • Le patriotisme économique. Poursuivre la campagne des régionales par le biais du FN car je m’intéresse à la défense des valeurs françaises, j’ai pu entendre qu’économiquement le FN proposait la préférence économique régionale pour les marchés publics en incluant des normes sociales et environnementales, ce que refusent ces apôtres du libéralisme débridé.
  • La restauration des frontières nationales. Crime de lèse-majesté par excellence alors qu’ils passent leur temps à dire que notre horizon c’est l’état européen, que la souveraineté du peuple français est dépassée et doit être remise entre les mains de technocrates bruxellois (vive la démocratie vous dites?)! Surtout que l’absence de frontières leur permet de faire voyager les capitaux et les travailleurs comme bon leur semble.
  • La dénonciation de l’Islam radical. Le FN est le seul parti éligible à faire entendre sa voix pour dénoncer le fondamentalisme islamique en progression en France. Est-ce un attaque en règle contre l’Islam? Les musulmans français devraient se lever comme un seul homme pour défendre ce point de vue et éradiquer le fondamentalisme de chez nous non? Malheureusement ce fondamentalisme est financé par les deux pays amis de cette collusion judéo-maçonnique! le Qatar et l’Arabie saoudite. Donc dénoncer le fondamentalisme islamique c’est dénoncer le bas de laine occulte de ce mouvement politique abjecte qu’est l’UMPS. Le même qui a appelé à faire la guerre à Assad à côté d’Al-Nosra au lieu de combattre Daesh! C’est pourquoi les médias aux ordres s’empressent de faire l’amalgame avec l’Islam et les musulmans en traitant le FN de parti fasciste et raciste. Cela évite qu’on vienne trop fourrer notre nez dans leurs affaires occultes, leurs ventes d’armes et le financement des terroristes…islamiques!
  • La vague migratoire en préparation. Des nouveaux travailleurs en voilà plein qui arrivent dans l’espace européen via l’Allemagne qui va se faire une joie de les régulariser en masse. C’est d’ailleurs pour cela que Merkel a été désignée personnalité de l’année par le Times, magazine mondialiste s’il en est. Ben voyons! Faisons entrer toujours plus de travailleurs immigrés chez nous, donnons leur des aides sociales, donnons leur des logements et foutons nos pauvres, nos faibles, dans la rue! Et comme cerise sur le gâteau donnons-leur plus de droits que le français de souche chez lui!

Voilà quelques sujets que le FN défend au niveau local et national qui sont largement diabolisés par l’ensemble des médias (entre les mains de qui?) au point où le déni démocratique devient un geste d’honneur! Oui car le désistement unilatéral d’un parti en position éligible est une insulte faite à ses militants et ses votants quelles que soient leurs convictions. Et puis entendons le déchainement médiatique contre le vote FN aux régionales, constatons la diabolisation extrême de toutes propositions et demandons-nous si le peuple saura résister à cette avalanche de propagande impulsé par le dictateur en place:

valls-dicateur

 

Le premier effet est à consulter ICI

Edit: Comme Dieudonné je vous invite à voter FN pour faire barrage à Etronzi!

 

9 pensées sur “Le deuxième effet du vote Front National: le peuple contre la judéo-maçonnerie.

  • 10/12/2015 à 06:41
    Permalink

    Je pense que ce n’est pas ce Front-là qui fera les miracles qu’on attend de lui. Certes, il y aura bien quelques mesurettes par-ci par-là mais sans plus. Car pour pouvoir apporter des solutions réelles, il faudrait d’abord qu’il s’en prenne à ceux qui sont à l’origine de la quasi-totalité de nos maux actuels. Ainsi, avant de soigner une blessure, il faut retirer ce qui est la cause de la blessure. Or le Front ne dénoncera jamais les activités de ceux qui lui ont permis, qui l’ont autorisé à sortir de sa marginalité. Le Front, s’il ne veut pas se saborder, n’agira qu’avec l’assentiment de ceux qui tirent les ficelles ; il faut bien se pénétrer de cette idée.

    Répondre
    • 10/12/2015 à 11:33
      Permalink

      Je te suis bien sûr mais encore une fois j’insiste sur l’opposition au front qui montre qui est le vrai pouvoir en France.

      Répondre
    • 11/12/2015 à 18:41
      Permalink

      « Je pense que ce n’est pas ce Front-là qui fera les miracles qu’on attend de lui. »

      Vous pensez trop puisque vous pensez l’avenir sans référence factuelle étant donné que le FN n’a jamais gouverné. Puis les miracles n’ont jamais été une proposition de ce FN, ni du FN tout court en fait.

      « Car pour pouvoir apporter des solutions réelles, il faudrait d’abord qu’il s’en prenne à ceux qui sont à l’origine de la quasi-totalité de nos maux actuels. »

      Donc, concrètement vous dites que le FN, pour apporter des solutions réelles, devrait attaquer tout droit les institutions juives, bref : les juifs aux commandes !
      Ce serait l’idéal dans… l’absolu. Seulement tout est relatif et proportionnel (le contraire d’absolu donc).
      De ce fait, si vous croyez un instant que ce que vous dites est possible [attaquer la source directement], vous êtes alors déconnecté de la réalité au pire, au mieux vous êtes probablement fraichement ex-gauchiste et vous avez encore une sorte de réflexe inconscient à discréditer le FN avec de seules spéculations sur l’avenir. Dans les 2 cas vous avez tort.

      « Ainsi, avant de soigner une blessure, il faut retirer ce qui est la cause de la blessure. »

      En terme argumentaire : ce que vous dites est bien peu de chose. De plus c’est complètement erroné.
      D’abord on ne « retire » pas une « cause », on la traite, on la soigne, au mieux. Au pire, on en diminue ses effets.

      Ensuite, il n’y a pas d’ordre, il est impératif de soigner et traiter les symptômes ET la/les cause/s de ceux-ci. Ici aussi vous raisonnez dans l’absolu : soit il faut traiter les symptômes, soit il faut « retirer » la cause de la blessure !

      Une chose ou son contraire, c’est binaire, manichéen, en clair : dualiste !

      Le fait est que tout dépend des blessures, de leur causes, et de leurs effets. Ainsi, tout est relatif et proportionnels, les blessures, leurs causes, et leurs effets. Donc, les besoins, l’urgence, la nature des blessures, impliquent des ordres différents d’urgence à traiter, des fois ce sont les effets (si vous faites une hémorragie : PEU IMPORTE LA CAUSE (dans un 1er temps) : il est impératif de se concentrer sur l’effet ; des fois ce sont les causes mais la plupart du temps : ce sont les 2 qu’ils faut traiter, les effets et les causes. Et dans 100% des cas l’ordre de traitement est donc relatif et proportionnel.

      Ici, votre métaphore décrivait le jeu politique, l’ordre des choses à faire dans ce domaine à propos du FN, et votre métaphore est encore plus inexacte appliquée à la politique.

      « Or le Front ne dénoncera jamais les activités de ceux qui lui ont permis, qui l’ont autorisé à sortir de sa marginalité. »

      Encore une fois vous affirmez catégoriquement (« jamais ») des spéculations sur l’avenir.
      Tout dépend des scrutins, les proches à venir (2eme tour régionales dans 2 jours, 2017) et peut-être plus tard encore…

      Imaginons un scrutin qui n’aurait à l’échelle nationale que 10 – 15% d’abstention, et que le FN fasse 75% (je n’affirme rien, nous imaginons seulement), pensez-vous alors que le FN aurait une raison quelconque de faire des concessions, même partiellement, à un lobby national ?

      Je ne dis pas que le FN est une solution, je ne dis pas que le FN est exempt de corruption (idéologique comprise), ce que je dis est : qu’il faut arrêter de critiquer irrationnellement le FN et j’ajoute d’ailleurs qu’il faut aussi arrêter de se planquer derrière une théorie absolutiste (tous pareils [les partis], dans… l’absolu) pour justifier son propre abstentionnisme, et ainsi ne pas voter FN, qui est au minimum et de très loin le moins pire de tous.

      Je suis direct en débat, cela peut donné l’impression d’une animosité : il n’en est rien. Si on ne peut plus se parler franchement sans que ça clash sur des blogs tels que celui-ci, alors oui, peut-être que c’est la fin du monde. Je m’en prend à votre raisonnement, vos arguments, pas à vous. Nous ne devrions être ici que pour cela.

      Répondre
      • 13/12/2015 à 08:07
        Permalink

        Bien dit !
        2 choses sont exigibles du FN :
        1, briser le sceau de la Main Juive des Rothschild sur la Finance et rebattre monnaie
        2, arrêtez l’immigration.
        Ensuite, émergence d’un autre parti à droite du FN, pour remigrer les macaques, et briser la Franc-maçonnerie, sinon, nous sommes foutus !

        Répondre
      • 14/12/2015 à 20:23
        Permalink

        Même cela est trop, je pense, à attendre d’eux. S’ils ouvraient ne fût-ce que la voie vers ces 2 objectifs, cela serait déjà grandiose en tout point comparé à LRPS.

        Au delà des nobles objectifs précités, concrètement, le FN au pouvoir signifierait déjà la fin de l’abus de subventions aux associations… à une certaine presse en particulier, etc.
        Les élections qui suivraient n’en seraient que plus saine, rien que pour cela ils doivent passer.

        Ceux (aucune allusion à toi) qui disent : ouais mais nan parce que le fn ne changera pas – absolument – tout, ou encore ouais mais nan parce que le fn ne s’attaque pas directement et frontalement aux lobbys juifs… ouais mais nan parce que éh ben le fn il veut virer tous les étrangers (les mecs qui te disent que le fn serait allié du CRIF dont le but est l’immigration massive, et te disent dans le même temps que le fn veut virer tous les étrangers… enfin bon : novlangue… doublepensée… orwellisation des esprits… Ces cons là, s’ils ont lu 1984, n’y ont rien compris du tout !), tous ces gars là sont complètement aliénés, et leurs postures de « dissidents » (Sic !) ne sont que des faire-valoir pour leurs égos qui ont été bien cultivés par l’industrie kosher du « divertissement ».

        Pourtant, je suis identitaire, et les critiques irrationnelles qu’on peut trouver ici au sujet du fn sont gentillettes en comparaison des critiques rationnelles que le fn subit de la part des identitaires en général dans nos milieux. Néanmoins les faits sont les faits, et le fait est que seul le FN est en mesure de prendre la place de LRPS.
        Ce qui est imperceptible par ceux qui sont trop aliénés et se croient au fait de l’idéologie, de la politique, parce qu’ils surfent sur quelques blogs un peu marginaux et ont vu quelques conférences de trou de balle « dissidents » (Grabed, Grosal, LeLibrePonceur, Dieudo l’ex fer de lance de la Licra et de sos racisme, Pierre Shoahnovic, et tout le reste de la bande…).

        Le problème majeur, présent dans toutes les factions, aujourd’hui n’est pas la religion, l’idéologie, la politique, ni les médias : c’est l’aliénation par la doublepensée, elle même produite par la novlangue.

        L’esprit critique est neutralisé, et la réflexion. La particularité inouïe de cet état de fait est que cela est incolore, inodore, indolore, c’est invisible, aussi invisible que ne l’est le fait de vivre physiquement branché à une matrice cognitive virtuelle (parfaitement représenté dans le film Matrix), invisible pour le connecté parce que connecté depuis la naissance, autrement dit : né dans cet état de fait.

        L’idéologie, la politique, les médias de masse, la mondialisation c’est-à-dire la centralisation extrême de multinationale au détriment direct des États donc des Peuples, la main mise sur le circuit Académique, journalistique, et universitaire, pour ce qui est des Sciences, des Arts, et des Lettres, sont les diffuseurs de la novlangue. Ils adaptent aussi les Connaissances disons « grand public » pour les faire correspondre à la novlangue qu’ils diffusent, pour rendre celle-ci vraisemblable.

        Ce qu’il y a d’extrêmement pernicieux est que pour s’attaquer à ses diffuseurs, donc à la cause, il est impératif de s’attaquer d’abord aux effets de celle-ci, à savoir décoloniser son propre esprit de la novlangue, progressivement identifier et virer de soi les concepts purement idéologiques et dualistes avec lesquels nous avons été archi conditionnés, jusque dans notre inconscient.
        Et progressivement réapprendre à raisonner rationnellement en se basant autant que possible sur des faits, et reconstruire ses propres croyances (idéologiques, spirituelles, matérielles, politiques, philosophiques, etc et in fine retrouver/découvrir sa propre identité culturelle, cultuelle, et… biologique [raciale donc]) progressivement au fur et à mesure de l’état d’avancement de l’entièreté de cette démarche.

        C’est à partir de là, et de là seulement, qu’on entre, au début sans même s’en rendre compte, en état de dissidence, de dissidence réelle (littéralement : en rupture avec le système), parce qu’on réfléchit librement, parce que sans cet état de dissidence (qui, pour le coup, est un état, pas une étiquette ou faire valoir, etc) lire, par exemple, des historiens révisionnistes, n’aboutit à rien.
        Tandis que dans cet état de dissidence, on entre très vite en résonance avec avec une lecture révisionniste sur l’Histoire.

        Tous ceux qui n’ont pas fait ce cheminement vivent dans l’illusion, et racontent des rêves, car de nos jours cela fait plusieurs générations d’affilés qui sont nés dans cet état de fait de conditionnement direct de la pensée par son outil principal : le langage avec lequel nous formulons nos pensées.

        Une autre chose bien concrète également : Un aliéné tel que décrit plus haut n’a aucun moyen, pas l’ombre d’une chance, de reconnaître quelqu’un qui est libre ou s’est libéré d’une telle aliénation.

        Tandis qu’à l’inverse, quelqu’un qui est libre, beaucoup plus encore quelqu’un qui se serait libéré, d’une telle aliénation, pourrait sans faillir reconnaître un tel aliéné, même un ou deux ou 29 entre mille.

        Ce qui est un indicateur probant que c’est la bonne voie. C’est également un indicateur fiable du fait qu’il est impératif de combattre – jusqu’au bout, cela prend du temps et requiert beaucoup de réflexion – en premier lieu en soi.

        De la même manière que des soldats paralysé devraient d’abord se dé-paralyser avant de pouvoir combattre quoi que ce soit, et ce quoi qu’ils puissent en penser.

        C’est un peu long, me suis laissé aller… ^^

        Répondre
    • 11/12/2015 à 17:58
      Permalink

      Oui, c’est même extrêmement décevant.

      @ LMJ : J’aimerais entrer en contact privé avec toi, j’avais posté un message (avec e-mail valide, dans les com’ du billet sur le talmud), je n’ai rien reçu, le message a été publié alors que j’avais demandé à ce qu’il ne le soit pas étant de nature privé, et là je te demande d’au moins me dire si ce n’est pas possible. D’avance merci.

      Répondre

Exprimez-vous!...a vos risques et périls